Contexte

Le COVID-19 est une maladie virale infectieuse qui est devenue une épidémie (elle s'est répandue dans votre pays) et qui est maintenant une pandémie (elle s'est répandue dans de nombreux pays).

Votre station de radio peut jouer un rôle crucial. Vous pouvez aider votre auditoire à rester en sécurité, et vous pouvez les aider à empêcher la propagation de cette maladie!

À une époque où les réunions physiques de groupe ne sont pas sûres, votre station peut être le forum essentiel de discussion et de soutien sur le COVID-19 dans votre région.

Pensez-y

  • Vous diffusez dans la langue locale.
  • Vous avez gagné le respect de votre auditoire au fil des ans pour votre programmation fiable et factuelle.
  • Vous donnez régulièrement à l’auditoire l'occasion d'exprimer leurs préoccupations sur les ondes.
  • Aucune organisation n'est mieux placée pour fournir ce service essentiel à l'heure actuelle!

Ce guide vous aidera à produire et à diffuser des programmes radio efficaces pour gérer au mieux le COVID-19 dans votre région. Il vous mettra également en relation avec des organisations qui peuvent vous aider. Le guide couvre :

  1. Qu'est-ce que le COVID-19 ? Qui affecte-t-il ? Comment se propage-t-il ? Qui est le plus touché (ou vulnérable) pendant la pandémie ?
  2. Quelles sont les directives de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et des autorités sanitaires nationales pour gérer le COVID-19 ?
  3. Donner la priorité aux voix et aux préoccupations des femmes.
  4. Les six objectifs d'une programmation COVID-19 efficace.
  5. Quels sont les défis auxquels votre station de radio peut être confrontée ?
  6. Par où dois-je commencer ?

Vous trouverez les annexes suivantes :
Annexe 1 : Où pouvons-nous obtenir plus d'aide de Radios Rurales Internationales et d'autres sources pour faire des émissions efficaces sur le COVID-19 ?
Annexe 2 : Exemples d'éléments d'émission et de thèmes qui reflètent les six objectifs d'une émission COVID-19 efficace.
Annexe 3 : Exemple de conducteur pour une émission COVID-19.

Détails

1. Qu'est-ce que le COVID-19?

Le COVID-19 est une maladie infectieuse causée par un virus. Les symptômes les plus courants sont la fièvre, la difficulté à respirer, la fatigue et la toux sèche. De nombreuses personnes infectées ne présentent aucun symptôme et ne se sentent pas malades. La plupart des personnes se rétablissent sans traitement particulier. Cependant, beaucoup tombent gravement malades et un petit pourcentage de personnes infectées meurt.

Qui est susceptible d'être infecté par le COVID-19?

Toute personne peut contracter le COVID-19. Les personnes âgées et les personnes ayant des problèmes de santé tels que des problèmes cardiaques, du diabète ou une pression artérielle élevée sont plus susceptibles de tomber gravement malades. Cependant, le COVID-19 infecte également des personnes plus jeunes. Toute personne ayant de la fièvre, une toux ou des difficultés à respirer doit rester à l'écart des autres personnes, surveiller attentivement ses symptômes, se reposer et manger des aliments sains.

Les enfants et les jeunes peuvent être infectés comme tous les autres groupes d'âge, mais ils sont moins susceptibles de contracter une maladie grave. Ils peuvent également propager la maladie.

Comment le COVID-19 se propage-t-il?

La maladie est très contagieuse! Elle se propage de trois façons :

Lorsqu’une personne infectée tousse, éternue, parle, crie ou chante, et que sa salive chargée de virus entre en contact avec la bouche, le nez ou les yeux d'une personne proche. Notez que des études scientifiques ont montré que la salive se déplace normalement sur un mètre ou moins, mais qu'elle peut parcourir jusqu'à deux mètres. C'est la principale voie d'infection du virus COVID-19.

Lorsque de minuscules particules du virus sont en suspension dans l'air et entrent en contact avec la bouche, le nez ou les yeux d'une personne.

Lorsque la salive d'une personne infectée se dépose sur une surface (par exemple, un aliment, un outil, un meuble, un vêtement) qui est ensuite touchée par une autre personne qui à son tour touche sa bouche, son nez ou ses yeux.
Pour plus d'informations, voir https://www.who.int/fr/news-room/q-a-detail/coronavirus-disease-covid-19-how-is-it-transmitted

De nombreuses personnes atteintes de la maladie ne présentent aucun symptôme et poursuivent leur vie quotidienne et leurs interactions avec d'autres personnes. Vous pouvez avoir le virus et ne pas être malade! Mais vous pouvez quand même transmettre le virus à d'autres personnes. C'est pourquoi il est particulièrement important que chacun suive les directives sanitaires nationales pour arrêter le COVID-19.

A ce jour, il n'existe pas de traitement médical pour le COVID-19, bien qu'il existe certains médicaments qui réduisent les symptômes et les risques de décès. Si les symptômes s'aggravent, une personne doit contacter un centre médical qui traite les personnes atteintes du COVID-19.

Depuis le mois de mai 2021, un certain nombre de vaccins ont été approuvés dans différents pays et d'autres sont en cours de développement. Il est probable que ceux-ci seront largement disponibles dans les mois ou les années à venir, bien que la distribution dans les zones rurales puisse être plus lente. Mais, quels que soient les progrès réalisés dans la vaccination de la population d'un pays, il restera nécessaire de prendre des précautions telles que la distanciation sociale et le port de masques pendant quelques mois ou plus.

2. Que sont les directives sanitaires de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et les directives sanitaires nationales?

Les directives sanitaires sont des activités que chacun devrait ou doit faire afin de rester en sécurité et d'arrêter la propagation du COVID-19. Comme l'impact du virus sur la communauté évolue avec le temps, les directives sanitaires peuvent également changer quelque peu au fil du temps.

Certaines directives sont créées par des organisations internationales de santé, d'autres par des organisations nationales ou infranationales. Certaines ont force de loi, d'autres sont de simples recommandations.

Les directives suivantes sont adaptées des directives de l'Organisation mondiale de la santé. Les pratiques préventives générales suivantes font l'objet d'un large consensus.

À la maison

  • Restez chez vous autant que possible.
  • Toussez ou éternuez dans votre coude plié ou dans un mouchoir en papier.
  • Lavez vos mains à l'eau et au savon fréquemment (plusieurs fois par jour).
  • Notez que si vous ne disposez pas de savon acheté, un savon fait maison est acceptable. Si aucun savon n'est disponible, frottez vigoureusement vos mains sous l'eau courante. Mais ne le faites qu'en dernier recours - l'utilisation de savon est toujours plus efficace.
  • Lavez régulièrement toutes les surfaces touchées par les occupants de votre maison.
  • Évitez de vous toucher la bouche, le nez et les yeux.
  • N'invitez pas de personnes autres que les membres de votre famille immédiate dans votre maison.
  • Si quelqu'un entre chez vous, portez un masque et restez à 1 ou 2 mètres de lui.
  • Si un membre de votre famille a de la fièvre, une toux ou des difficultés à respirer, gardez-le à la maison et consultez un médecin, si possible. Si un membre de votre famille est infecté ou présente des symptômes d'infection par le COVID-19, il est recommandé que tous les membres de cette famille restent à la maison.
  • Si vous vous occupez d'une personne malade, portez des gants, un masque et lavez-vous souvent les mains. Évitez de vous toucher le visage.

Soins aux enfants

  • Encouragez les enfants à se laver les mains régulièrement. Dites aux enfants de ne pas se toucher le visage. Veillez à ce que les enfants se lavent les mains avant de manger.
  • Il est normal que les enfants jouent librement avec les autres enfants et les adultes de leur foyer.
  • Si les enfants ont été exposés à une personne atteinte du coronavirus ou s'ils présentent des symptômes, ils doivent suivre les mêmes conseils d'auto-quarantaine et d'auto-isolement que les adultes. Il est particulièrement important que les enfants évitent tout contact avec les personnes âgées et les autres personnes qui risquent de contracter une maladie plus grave.

En déplacement dans la communauté

  • Portez un masque adapté ou une autre protection du visage couvrant la bouche et le nez.
  • Gardez une distance d'au moins 1 à 2 mètres avec les autres personnes.
  • Lavez-vous les mains immédiatement après avoir acheté des produits au marché et en rentrant chez vous.
  • Évitez les salutations qui impliquent un contact physique, comme les accolades, les poignées de main et les baisers. (Utilisez plutôt un signe de la main, un hochement de tête, un salut ou simplement des mots).
  • Évitez toutes les réunions en salle.
  • Lors de réunions en plein air (réunions ou services religieux, réunions d'organisations de femmes, réunions d'organisations d'agriculteurs, etc.), assurez-vous que tout le monde porte un masque ou une autre forme de protection du visage et que les gens sont espacés de 1 à 2 mètres.
  • Dans la mesure du possible, encouragez vos enfants à rester à 2 mètres de distance de leurs amis lorsqu'ils jouent et à jouer à l'extérieur.
  • Encouragez les enfants à se laver les mains régulièrement. Dites aux enfants de ne pas se toucher le visage. Veillez à ce que les enfants se lavent les mains avant de manger.

Il s'agit de directives générales. Dans votre pays, le gouvernement national publiera un ensemble de directives sanitaires nationales que vos citoyens et organisations devront suivre. D'autres niveaux de gouvernement (par exemple, les régions, les états, les provinces et les communes) peuvent également publier des directives. Il est essentiel que votre station de radio fasse la promotion des directives émises par votre gouvernement. Gardez à l'esprit que les directives doivent être considérées comme un minimum : les individus, les organisations, les entreprises peuvent souhaiter adopter des pratiques plus protectrices.

* N'oubliez pas non plus que, comme un pourcentage important de personnes infectées par le COVID-19 ne présentent pas de symptômes, il est essentiel de suivre ces directives, que les sujets présentent ou non des signes d'infection.

3. Donner la priorité aux voix et aux préoccupations des femmes

Tous les programmes relatifs au COVID-19 doivent accorder une place centrale à la voix et aux préoccupations des femmes. Les femmes jouent un grand nombre de rôles dans la famille et la communauté : elles fixent les normes de santé à la maison, sont les principales acheteuses et vendeuses sur les marchés alimentaires, prennent soin des malades à la maison et sont les principales travailleuses de première ligne dans les centres de santé qui traitent les patients atteints du COVID-19. Leurs efforts doivent être reconnus et soutenus, et les hommes et les garçons doivent être encouragés à contribuer davantage aux tâches familiales et communautaires. Votre station doit également encourager les autorités locales à faire participer les femmes à chaque étape de la prise de décision sur la façon de gérer les problèmes liés au COVID dans votre zone de diffusion.

Partagez des messages qui renforcent les comportements positifs qui assurent la sécurité des enfants et des femmes dans leur foyer. Par exemple, les femmes et les enfants peuvent subir beaucoup plus de violence domestique pendant une crise sanitaire comme celle du COVID-19. Lorsque les mesures de santé publique liées à la maladie COVID-19 entraînent le " verrouillage " des communautés, augmentant le stress économique et psychologique, la violence domestique peut augmenter. Les mécanismes et structures de soutien et de signalement tels que les écoles, les conseillers et les groupes communautaires sont plus que jamais nécessaires, mais peuvent être perturbés par la pandémie. Votre station peut partager des informations sur les soutiens tels que les lignes d'assistance et les lignes téléphoniques d'urgence pour les femmes, ainsi que les services qui fournissent un soutien aux parents/soignants, y compris des conseils sur la façon de signaler les cas de violence suspectés, y compris la violence basée sur le genre.

4. Les six objectifs d'une programmation COVID-19 efficace

Il y a six objectifs pour un programme COVID-19 efficace. Ils devraient être couverts dans chaque épisode de votre émission quotidienne ou hebdomadaire sur le COVID-19.

Objectif 1) Fournir des informations précises sur la situation du COVID-19 dans votre région et dans votre pays. Cela inclut la promotion des programmes gouvernementaux qui soutiennent les individus ou les entreprises pendant le COVID. Ces programmes offrent un soutien à la fois direct et indirect. Pour des exemples, voir l'annexe 2.

Objectif 2) Corriger les fausses nouvelles, les canulars et autres informations erronées. (Voir le Défi n°3 ci-dessous).

Objectif 3) Diffuser et clarifier les directives sanitaires à plusieurs reprises, dans la langue de vos auditeurs. Faites connaître les moyens de protection alternatifs lorsque, par exemple, il est difficile de trouver du savon pour se laver les mains, ou lorsqu’il est difficile de pratiquer la distanciation sociale.

Objectif 4) Donnez aux leaders locaux l'opportunité de faire preuve de leadership dans le but d’aider à freiner la propagation du COVID-19.

Objectif 5) Donner aux auditeurs et aux auditrices l'occasion de faire part de leurs préoccupations concernant l'adoption des directives et de voir ces préoccupations prises en compte par des responsables compétents, des experts de la santé et d'autres auditeurs.

Objectif 6) Soutenir les auditeurs, les auditrices et les organisations qui œuvrent pour surmonter les difficultés et adopter les directives sanitaires.

5. Quels sont les défis auxquels votre station de radio peut être confrontée?

Produire et diffuser des programmes COVID-19 ne sera ni facile ni simple. Mais il s'agit d'un service vital et, à long terme, il accroîtra le respect que vos auditeurs et auditrices - et votre communauté - portent à votre station. Voici quelques-uns des défis que vous devez être prêt à relever.

Défi 1) Les ressources : Vous devrez peut-être réaffecter certaines des ressources et du temps d'antenne de la station qui sont actuellement utilisés pour d'autres programmes. Il est donc important que tout le monde soit d'accord sur le fait que la programmation COVID-19 est un service prioritaire à assurer par la station. Votre station pourrait également perdre du personnel en raison du confinement, et vous pourriez perdre la transmission en raison de coupures de courant et perdre temporairement la capacité de transmettre votre programme.

Défi 2) Promouvoir et interpréter les directives gouvernementales : Si votre gouvernement dispose d'un plan national complet pour lutter contre le COVID-19, la tâche de votre station de radio est d'aider à mettre en œuvre ce plan. Cela implique principalement de :

  • Fournir des informations précises sur les directives nationales en matière de santé, et
  • Soutenir vos auditeurs et auditrices dans la mise en œuvre de ces directives sanitaires nationales.

Cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas interpréter la manière dont les directives peuvent être mises en œuvre au mieux dans votre zone d'écoute. Deux exemples :

Une directive nationale peut exiger que chacun se lave les mains plusieurs fois par jour avec de l'eau et du savon. Cependant, le savon peut être peu disponible dans une partie de votre zone d'écoute. Trouvez des personnes qui peuvent vous dire où trouver du savon. Vous pouvez également trouver des personnes (y compris des autorités sanitaires) qui peuvent vous expliquer comment fabriquer du savon, comment créer une station de lavage publique, ainsi que des alternatives efficaces au lavage des mains à l'eau et au savon. Si l'accès à l'eau est un problème, interrogez des personnes (y compris des autorités sanitaires) qui peuvent vous renseigner sur cette question ainsi que sur la manière de suivre les directives sanitaires si vous n'avez pas accès à l'eau potable.

Une directive nationale peut stipuler que chacun doit porter un masque en présence d'autres personnes. Cependant, il se peut qu'il n'y ait pas de masques disponibles dans les magasins ou les boutiques dans certaines parties de votre zone de diffusion. Trouvez des personnes qui savent où se procurer des masques, et aussi comment fabriquer des masques efficaces.

Défi 3) Faire face aux canulars et à la désinformation : Il existe des sites Internet, des organisations et des individus qui affirment que le COVID-19 est un canular. Il existe également de nombreux mythes sur la façon dont le virus se propage. Les scientifiques confirment dans leur grande majorité que le COVID-19 est une maladie hautement contagieuse qui peut détruire des vies et des économies. Cependant, le personnel de la station peut avoir à faire face à la résistance et à l'hostilité des citoyens qui croient que le COVID-19 est un canular. Veillez à ce que votre station soutienne et défende votre personnel tout en faisant la promotion des directives sanitaires.

Défi 4) S'adapter aux restrictions causées par la maladie : Alors que la programmation du COVID-19 bénéficierait grandement de discussions en face à face et d'interviews en studio, ainsi que de visites dans des villages éloignés, ces activités pourraient ne pas être possibles en raison de la menace qui pèse sur vos employés et les personnes que vous interviewez. Toutefois, les programmateurs créatifs seront en mesure de contourner ces restrictions. (Cliquez ici pour le guide de RRI sur l'animation d'une discussion de groupe).

Défi 5) Assurer la sécurité de votre personnel et de vos invités : Une station de radio réunit généralement le personnel et les citoyens pour travailler dans un espace clos. C'est, malheureusement, un bon moyen de propager le COVID-19! Suivez ces directives pour une station sécurisée :

  • Faites autant d'animation, d'interviews et de montage que possible à l'extérieur, avec une seule personne sur un seul appareil d'enregistrement. - Placez le micro de la personne interrogée sur un câble qui la maintiendra à 1 ou 2 mètres de l'intervieweur.
  • Veillez à ce que tous les membres du personnel et tous les invités portent des masques à tout moment et travaillent à une distance d'au moins 1 à 2 mètres les uns des autres.
  • Établissez un plan rigoureux pour désinfecter régulièrement votre station. Entre chaque utilisation, nettoyez tous les micros, etc. avec du désinfectant. (Ne mettez pas de désinfectant directement sur un micro, un enregistreur ou un tableau de commande. Vaporisez-le sur un chiffon et essuyez ensuite l'équipement avec ce chiffon).
  • Veillez à ce que tout membre du personnel ou invité présentant des symptômes du COVID-19 évite de venir à la station, même pour travailler à l'extérieur.
  • Remplacez les interviews en studio par des interviews par téléphone.
  • Soutenez le personnel qui ne peut pas travailler parce qu'il doit s'occuper des membres de sa famille atteinte du COVID-19, ainsi que le personnel affecté par les fermetures d'écoles, les maladies, etc.

6. Par où dois-je commencer?

1) Confirmez que la direction de la station approuve le concept du programme, le créneau horaire du programme et les spots publicitaires quotidiens. Confirmer que la direction de la station approuve la dotation en personnel du programme et les autres ressources nécessaires à une programmation efficace.

2) Assurez-vous que le producteur(trice)/animateur(trice) a une bonne compréhension du COVID-19 et des directives sanitaires et qu'il peut transmettre les informations les plus importantes à l'antenne. L'animateur(trice) doit également avoir une capacité avérée à sympathiser avec les auditeurs(trices), à les aider à parler de leurs préoccupations, à faire le deuil de leurs pertes, à les soutenir lorsqu'ils prennent des mesures importantes et à célébrer leurs succès.

3) Concevoir le programme quotidien/hebdomadaire, identifier et obtenir le personnel, l'équipement et les autres ressources nécessaires. Il devrait y avoir un programme quotidien ou hebdomadaire d'une durée de 15 à 60 minutes. Si possible, faites une retransmission d'un programme hebdomadaire un autre jour et à une autre heure.

4) Concevoir des spots publicitaires quotidiens (à diffuser pendant les pauses de la station et au cours d'autres programmes) pour renforcer les messages du programme principal de COVID-19.

5) Contactez l'agence locale qui coordonne la réponse COVID-19 dans votre région. Obtenez son accord pour :

  • Fournir une traduction précise des directives sanitaires nationales dans la langue de vos auditeurs(trices).
  • Faire des mises à jour régulières sur les activités COVID-19 que l'agence mène localement.
  • Fournir des informations sur les établissements médicaux disponibles pour les auditeurs(trices) qui présentent des symptômes graves, et sur les services disponibles pour les personnes présentant des symptômes moins graves. Renseignez-vous sur les démarches que les auditeurs(trices) doivent entreprendre pour contacter leurs établissements médicaux.
  • Fournir des expert(e)s pour des interviews (par téléphone ou en personne à distance).
  • Faites la promotion de la programmation COVID-19 de votre station.
  • Fournir régulièrement des données sur l'état de l'épidémie dans votre région, par exemple :
    • Les tendances de l'infection dans votre région : Les cas augmentent-ils? Diminuent-ils?
    • Nombre de personnes infectées, (personnes âgées, d'âge moyen, jeunes, enfants)
    • Nombre de personnes hospitalisées
    • Nombre de personnes guéries
    • Nombre de personnes décédées
    • Fournir des informations sur les "points chauds" locaux responsables d'un nombre important d'infections.

Si votre contact avec l'agence locale COVID-19 la plus proche ne vous donne pas ce dont vous avez besoin, contactez l'agence nationale qui coordonne la réponse nationale au COVID-19. Renseignez-vous sur le soutien régulier que vous pouvez obtenir de leur part (par exemple, des nouvelles, des interviews, etc.).

Il peut être difficile pour de nombreuses stations de radio de coordonner ces tâches avec les agences locales ou nationales. Dans ce cas, demandez aux groupes de femmes, à d'autres stations de radio, aux centres de santé, aux politiciens locaux et aux dirigeants locaux d'approcher l'agence locale ou nationale.

6) Trouvez des leaders locaux bien informés qui acceptent d'être interviewés régulièrement et de participer à des discussions de groupe (si possible) et à des entretiens individuels. Il devrait s'agir de dirigeants appartenant à(aux) :

  • Organisations de femmes
  • Organisations de jeunes et de clubs scolaires
  • Organisations d'agriculteurs(trices)
  • Organismes médicaux et de santé
  • Écoles et des établissements de formation
  • Groupes de vendeurs(euses) de marché
  • Gouvernements traditionnels et élus
  • Religions observées localement
  • Conseiller(e)s formés
  • Autres personnes qui exercent un leadership positif dans votre région.

7) Trouvez des citoyens locaux qui ont guéri du COVID-19 (ou dont des membres de la famille ont guéri) et qui sont prêts à parler de leur expérience. Cela aidera à faire comprendre la réalité de la maladie. Cela aidera également à briser la stigmatisation dont font l'objet de nombreux survivants, et à contrecarrer le mythe selon lequel une fois que vous êtes infecté par le COVID-19, vous l'avez pour la vie. Cela aidera également les gens à interagir avec ceux qui ont guéri sans les stigmatiser. Contactez les guérisseurs(euses) traditionnels pour voir si certains d'entre eux envoient des patients dans les cliniques, les hôpitaux et les centres de santé traditionnels, interviewez-les à l'antenne et demandez-leur pourquoi.

8) Contactez d'autres stations de radio rurale dans votre pays pour savoir ce qu'elles font et quelles idées et ressources de programmes vous pouvez partager. Vous pouvez également utiliser les ressources de FRI sur le COVID-19.

9) Trouvez un moyen d'obtenir un retour de vos auditeurs(trices) et des autorités sanitaires locales sur l'efficacité de votre programme COVID-19. Améliorez votre programme en cours de route. Par exemple, vous pouvez :
Organiser une tribune téléphonique et demander aux auditeurs(trices) ce qu'ils pensent de votre programmation COVID-19 actuelle et ce dont ils ont besoin de plus.

  • Réaliser un sondage téléphonique.
  • Organiser un débat avec des leaders locaux, en leur demandant leur opinion sur votre programmation COVID-19 et ce dont ils ont besoin de plus.

10) Confirmez l'approbation par la direction de la station d'un plan visant à assurer la sécurité du personnel et des invités de la station et des programmes. (Voir ci-dessus.)

11) Prenez des notes. COVID-19 n'est probablement pas la dernière pandémie que vous verrez. Commencez et maintenez un journal de notes soulignant les leçons apprises : par exemple, ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, et comment vous feriez mieux dans une future épidémie.

Annex 1

Où pouvons-nous obtenir plus d'aide de la part des Radios Rurales Internationales et d'autres sources pour réaliser des émissions traitant du COVID-19 de manière efficace?

Vous trouverez ici les fiches documentaires de RRI, les guides pratiques pour les radiodiffuseurs(euses), les FAQ, les fiches d'information et d'autres ressources sur le COVID-19. Trouvez nos histoires d’agriculteurs/agricultrices liées au COVID-19 (et à d'autres urgences) ici.

Liste sélectionnée de ressources RRI sur le COVID-19 :

D'autres ressources sur COVID-19 incluent :
Africa Check. All our coronavirus fact-checks in one place. https://africacheck.org/reports/live-guide-all-our-coronavirus-fact-checks-in-one-place/

Broom, F. Slightly dirty water ‘still ok’ against coronavirus. SciDev.Net. 20 March 2020. https://www.scidev.net/global/water/news/slightly-dirty-water-still-ok-against-coronavirus.html

Centers for Disease Control and Prevention, 2020. Clinical Questions about COVID-19: Questions and Answers. https://www.cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/hcp/faq.html

Centers for Disease Control and Prevention, 2020. Discontinuation of Isolation for Persons with COVID-19 Not in Healthcare Settings (Interim Guidance). https://www.cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/hcp/disposition-in-home-patients.html

Committee to Protect Journalists, 2020. CPJ Safety Advisory: Covering the coronavirus outbreak. https://cpj.org/2020/02/cpj-safety-advisory-covering-the-coronavirus-outbr.php

Farid, H., 2020. Intimacy, sex, and COVID-19. Harvard Health Publishing. https://www.health.harvard.edu/blog/intimacy-sex-and-covid-19-2020041519550

Farid, H., and Memon, B., 2020. Pregnant and worried about the new coronavirus? Harvard Health Publishing. https://www.health.harvard.edu/blog/pregnant-and-worried-about-the-new-coronavirus-2020031619212#q2

Harrison, Sylvie, and Cuddeford, Vijay, 2017. BH2: How to plan and produce effective emergency response programming for farmers. Farm Radio International. http://scripts.farmradio.fm/radio-resource-packs/105-farm-radio-resource-pack/plan-produce-effective-emergency-response-programming-farmers/

Harvard Health Publishing, 2020. COVID-19 basics. https://www.health.harvard.edu/diseases-and-conditions/covid-19-basics

Lewis, Katya Podkovyroff, 2020. Mental and physical health of reporters during COVID-19. https://ijnet.org/en/story/mental-and-physical-health-reporters-during-covid-19

Wenham, C., Smith, J., and Morgan, R., on behalf of the Gender and COVID-19 Working Group, 2020. COVID-19: the gendered impacts of the outbreak. The Lancet: Vol 395. https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(20)30526-2/fulltext

World Health Organization, 2020. Q&A on coronaviruses (COVID-19). https://www.who.int/news-room/q-a-detail/q-a-coronaviruses.

World Health Organization. Coronavirus disease (COVID-19) advice for the public: Myth busters” https://www.who.int/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/advice-for-public/myth-busters

Annexe 2

Exemples d'éléments de programme et segments qui reflètent les six objectifs d'une programmation COVID-19 efficace

Voici des idées de programmes qui couvrent les six objectifs COVID-19 efficaces mentionnés ci-dessus. Les programmes COVID-19 efficaces doivent aborder chacun de ces objectifs, même si les épisodes individuels peuvent ne pas les couvrir tous.

1) Fournir des informations précises sur la situation du COVID-19 dans votre région et dans votre pays.

Fournissez des informations sur l'évolution de l'épidémie au niveau local et sur la réponse qui lui est apportée. Cela peut inclure :

  • Quel est l'impact du COVID-19 sur les femmes? Sur les agricultrices? Sur les vendeuses?
  • Que fait le gouvernement pour combattre la maladie dans votre région?
  • Quel est l'impact sur l'approvisionnement alimentaire, sur la nutrition, sur les emplois?
  • Dans quelle mesure les populations locales respectent-elles les directives sanitaires nationales?

Le gouvernement a-t-il ordonné aux citoyens de prendre des mesures spécifiques?

btenez des rapports téléphoniques des villages périphériques, en soulignant les préoccupations spécifiques et les bonnes pratiques.

Annoncez les activités liées au COVID-19 qui se dérouleront dans votre région, par exemple, les dates ou les dates estimatives auxquelles le vaccin sera disponible dans votre pays, et le plan de vaccination des travailleurs(euses) de la santé de première ligne, des personnes ayant des comorbidités, des personnes âgées, etc.

Voici quelques exemples de programmes gouvernementaux qui soutiennent directement ou indirectement des particuliers ou des entreprises pendant le COVID :

  • Au Rwanda, en conjonction avec le confinement total en mars 2020, le gouvernement a distribué de la nourriture aux ménages vulnérables à travers le pays et a fixé les prix de 17 denrées alimentaires essentielles, notamment le riz, la farine de maïs, les haricots, le savon, l'huile de cuisson et la farine de porridge. Le gouvernement a également fixé les prix des aliments conditionnés.
  • Au Kenya, les programmes de transfert de fonds existants ciblent plus d'un million de personnes, qui reçoivent 2 000 shillings kenyans, soit 19 dollars américains, par mois. Le gouvernement a alloué 10 milliards de shillings supplémentaires à ce programme pour soutenir les groupes vulnérables, notamment les personnes âgées et les orphelins, pendant la pandémie.
  • Au Burkina Faso, un nouveau programme de transfert de fonds de 10 millions de dollars pour les vendeurs(euses) de fruits et légumes a été annoncé.

2) Corriger les fausses nouvelles et la désinformation

Corrigez les informations erronées et les fausses nouvelles qui circulent dans votre région. Organisez des interventions par téléphone et demandez aux auditeurs de parler de toute information ou affirmation suspecte concernant le COVID-19 et de la manière de les traiter. Assurez-vous d'avoir un invité qui puisse traiter ces informations. Une quantité énorme de fausses nouvelles, de canulars et de mythes circulent sur divers aspects de la pandémie du COVID-19, par exemple, en vantant des remèdes non prouvés (thérapie à la vapeur, chaleur, froid, oignons, ail, etc.) ou en suggérant que la pandémie elle-même ou les divers vaccins font partie d'une conspiration politique.

Pour en savoir plus sur la façon de reconnaître et de combattre les fausses nouvelles et la désinformation, voir https://training.farmradio.fm/fr/fausses-nouvelles-comment-les-reconnaitre-et-que-faire-pour-y-remedier/ et https://africacheck.org/fr

3) Diffuser et clarifier les directives sanitaires plusieurs fois, dans la langue de vos auditeurs.

Demandez à votre unité sanitaire locale de fournir une traduction précise des directives sanitaires nationales dans la langue de vos auditeurs.

Créez un ou plusieurs jingles mémorables qui couvrent les principales directives et diffusez-les dans votre programme COVID-19 et pendant les pauses de la station. Vous pourriez diffuser les deux séries de spots de RRI sur COVID-19. Vous les trouverez ici et ici.

Diffusez les directives sanitaires sur le COVID-19 pendant les sept jours de votre programme hebdomadaire.

Diffusez des interviews amusantes d'enfants et d'autres personnes qui essaient de réciter les directives - et se trompent parfois! Veillez à apporter les corrections avec délicatesse!

Demandez aux auditeurs(trices) de concevoir des poèmes, des énigmes ou des chansons sur les principes directeurs.

Organisez un quiz, soit par téléphone, soit en direct dans le studio (avec une distance appropriée et d'autres mesures préventives). Axez le quiz sur les modes de propagation de la maladie, les mythes et la désinformation, les faits concernant le vaccin, etc. Le quiz doit mêler information et divertissement, et doit inclure un(e) expert(e) capable de parler avec autorité, de dissiper les mythes et d'énoncer les faits.

4) Donnez aux dirigeants locaux l'occasion de faire preuve de leadership dans le but d'aider à freiner la propagation du COVID-19.

Cela peut consister à :

  • Exprimer leur soutien aux directives sanitaires.
  • Expliquer comment les directives seront mises en œuvre dans leur organisation.
  • Souligner leurs préoccupations concernant la mise en œuvre des directives et la manière dont ils vont y répondre.
    • 5) Donnez aux auditeurs(trices) l'occasion de faire part de leurs préoccupations concernant l'adoption des directives - et de faire en sorte que ces préoccupations soient prises en compte par des responsables compétents, des expert(e)s de la santé et d'autres auditeurs(trices).

      Dans les moments de grand stress, les gens se tournent souvent vers des leaders locaux respectés pour obtenir de la sympathie, des conseils, du soutien et des exemples. Vous devriez interviewer des personnes locales telles que des chefs traditionnels, des fonctionnaires municipaux, des responsables de la santé, des chefs d'organisations d’agriculteurs(trices) et de femmes, des chefs religieux, des éducateurs(trices), etc.

      • Organisez régulièrement un segment téléphonique où les auditeurs(trices) peuvent faire part de leurs préoccupations.
      • Faites appel à un(e) invité(e) bien informé qui pourra répondre à ces préoccupations.
      • Si possible, diffusez des épisodes d'un feuilleton qui met en scène la vie d'une famille locale devant faire face aux défis du COVID-19.

      6) Soutenir les auditeurs(trices) et les organisations dans leurs efforts pour surmonter les défis et adopter les directives de santé.

      Démarrer l'émission par un indicatif sonore joyeux qui transmet le message "ensemble, nous pouvons vaincre cela".

      Demandez à l'animateur(trice) d'adopter une attitude généralement positive tout au long de l'émission, tout en reconnaissant la nécessité de faire preuve de solennité lorsqu'on interviewe une personne qui a subi une perte.

      Interviewez des personnes locales qui ont pris des mesures importantes pour aider la communauté à adopter les lignes directrices, par exemple :

      • Mise en place d'un atelier de fabrication de masques.
      • La création d'une entreprise de fabrication de savon.
      • Marquer des espaces de distanciation physique sur le marché pour protéger la santé des vendeurs(euses) et des acheteurs(euses).
      • Amener les hommes à participer aux soins et aux autres tâches ménagères et communautaires.

      Mettre en place une ligne d'assistance téléphonique que les citoyens(yennes) peuvent appeler pour expliquer un problème qu'ils rencontrent en adoptant une ou plusieurs des lignes directrices. Demandez à une personne compétente de répondre de manière utile. Diffusez l'appel et la réponse sur les ondes.

      Demandez aux citoyens(yennes) d'utiliser la ligne directe pour partager des conseils sur la façon dont ils mettent en œuvre une ou plusieurs des lignes directrices dans des situations délicates. Offrez un prix hebdomadaire à la personne qui donne le meilleur tuyau.

      Envoyez des salutations à toute personne se rendant dans votre région pour travailler sur la réponse locale à COVID-19. Interviewez-les à l'antenne lorsque vous le pouvez.

      Organisez des "journées" spéciales ou des événements de programme au cours desquels vous célébrez diverses réalisations de COVID-19, telles que :

      • Une réduction du nombre de nouveaux cas signalés par les autorités sanitaires.
      • L'ouverture d'un nouveau groupe de fabrication de masque.

      Interviewer des personnes locales qui prennent des mesures positives pour rester en bonne santé et aider les autres à l'être.

      Interviewer une personne infectée qui a été traitée pour le COVID-19 et a reçu un traitement utile.

      Organisez régulièrement une discussion téléphonique qui encourage les auditeurs(trices) à faire part de leurs préoccupations et qui permet aux expert(e)s et aux autres auditeurs(trices) d'expliquer comment surmonter ces préoccupations.

      Dans la mesure du possible, prévoyez une composante "bip pour voter" où les auditeurs(trices) peuvent voter par téléphone sur les défis les plus importants auxquels ils et elles sont confrontés lors de la mise en œuvre des directives. Demandez à une personne bien informée de répondre aux résultats du sondage.
      Terminez par une promotion de votre prochain programme avec les points forts de son contenu le plus important.

      Célébrez les accomplissements des citoyens(yennes) et des organisations dans la mise en œuvre des directives nationales en matière de santé.

      Résumez les éléments importants que les auditeurs(trices) doivent retenir de l'épisode.

      Remerciez les auditeurs(trices) et tous ceux/celles qui ont mis en place l'émission, et concluez par un message d'espoir et de soutien.

      Jouez un indicatif sonore qui renforce l'esprit d'optimisme "si nous travaillons tous ensemble.”

      Annexe 3

      Echantillon de conducteur pour un épisode d'un programme COVID-19

      Échantillon 1

      Échantillon 2

Remerciements

Rédigé par : Doug Ward, ancien président, Radios Rurales Internationales.

Cette ressource a été produite grâce à une subvention de la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit GmbH (GIZ) qui met en œuvre le programme des Centres d’innovations vertes.